Qu’est-ce que la journée mondiale de la Terre ?

La Journée mondiale de la Terre a été créée le 22 avril 1970 aux Etats-Unis, par le sénateur américain Gaylord Nelson. L’objectif de cette journée est d’encourager les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés.

Cet événement est aujourd’hui célébré par plus de 500 millions de personnes dans 184 pays. Il est même reconnu comme l’événement environnemental populaire le plus important au monde.

Cette journée permet de sensibiliser les habitants de la planète aux problèmes qui l’affecte.

Un constat alarmant

Depuis plusieurs années déjà, les preuves de l’impact dévastateur de l’activité humaine sur la planète s’accumulent : multiplication des catastrophes météo, fonte des glaces, record de chaleur.

Cela engendre une dégradation irréversible aux conséquences désastreuses puisque le bien-être de l’homme est menacé d’ici quarante ans.

L’impact des activités humaines ne se limite pas au dérèglement climatique. Son exploitation sans précédent des ressources naturelles conduit en parallèle à un déclin de la nature plus rapide que jamais.

Une prise de conscience

La crise sanitaire a accéléré la prise de conscience environnementale. En effet, lors du premier confinement, nous avons connu une baisse significative des émissions de gaz à effet de serre (GES), les animaux sauvages ont repris leurs droits dans certains lieux, notamment en ville et la pollution de l’air a diminué à travers le monde.

La crise sanitaire a ainsi contribué à la prise de conscience de l’impact négatif de l’Homme sur l’environnement. Ils sont ainsi 70% à se dire plus conscients que les activités humaines impactent négativement notre écosystème au point de le mettre en péril.

Quelques actions possibles au quotidien

Chacun d’entre nous peut adopter des réflexes simples pour protéger au mieux notre planète avec par exemple :

  • Sensibiliser ses proches, notamment les plus jeunes, pour qu’ils adoptent aux plus tôt les meilleurs réflexes. De plus, les enfants se chargent souvent de rappeler à leurs parents les bons gestes ;
  • Acheter moins mais acheter mieux, par exemple en se fixant un défi rien de neuf et en achetant de seconde-main et si vous devez acheter neuf, choissisez des produits responsables :  Made In France ou écolabellisés par exemple ;
  • Allonger la durée de vie des objets ;
  • Adopter une démarche zéro-déchet en limitant la consommation de produits suremballés ou à usage unique ou en compostant ses biodéchets ;
  • Privilégier la moblité douces avec des moyens de transports moins polluants comme les transports en commun ou encore mieux, le vélo ou la marche à pied ;
  • Isoler votre logement pour améliorer sa performance énergique ;
  • Végétaliser votre jardin ou votre balcon pour contribuer à la préservation de la biodiversité, notamment des pollinisateurs.

Les rendez-vous pour la Journée de la Terre

Pour la deuxième année consécutive, la Journée Mondiale de la Terre est célébrée uniquement de façon numérique.

Pour le site francophone jourdelaterre.org le mot d’ordre est « Prenons soin de la planète ». Dans cette campagne, les animaux doivent « eux-mêmes nettoyer leurs milieux de vie pollués ». En jouant sur « l’absurde et l’ironie » cette campagne sensibilise à l’urgence de passer à l’acte pour préserver la planète !

A l’international, le site earthday.org propose des rencontres en ligne, visioconférences et des ateliers sur le climat et l’environnement, les technologies de lutte contre le dérèglement climatique, le reforestation ou encore l’agriculture régénératrice. L’événement est en anglais.

Les animations autour de la Journée de la Terre en entreprise

Si la Journée de la Terre est un événement grand public, il est possible de proposer des activités en entreprise, par exemple

  • Visionner un reportage pour sensibiliser vos collaborateurs à la préservation de l’environnement (Demain, Après Demain, Notre planète, Legacy, Ocean, Home) ;
  • Organiser une Fresque du Climat ;
  • Réduire la consommation de plastique au bureau ;
  • Organiser une opération de ramassage des déchets sauvages.

Pour en savoir plus