Convention 2020

convention

A Paris et en ligne

Mardi 18 octobre

9h30 – 17h30

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

convention

Convention LUCIE 2022

Mardi 18 octobre

9h30 – 17h30

Climat, biodiversité : comment accélérer la transformation des modèles économiques ?

Tous les ans, la Convention est le rendez-vous annuel du label et de la communauté LUCIE ! Après une édition 2020 intégralement en ligne, la Convention LUCIE 2021 s’est déroulée le 30 novembre à la Cité Universitaire Internationale de Paris, en format hybride. 

Si 2020 a rimé avec prise de conscience, 2021 marque un grand tournant ! Nous assistons à une mobilisation sans précédent pour la transition écologique de la part de l’État, des entreprises, des associations, des collectivités et des citoyens.

Cependant pour répondre à l’enjeu climatique et à l’effondrement de la biodiversité, il est urgent d’agir pour inventer des modèles économiques compatibles avec les limites planétaires.

Avec la Trajectoire 2030, les 900 membres de la Communauté LUCIE se sont fixés des objectifs ambitieux pour répondre à ces enjeux et avoir un impact positif sur l’environnement et la Société.

Vous n’avez pas pu assister à la Convention LUCIE ? Retrouvez sur cette page les replays des tables rondes et de la clôture de la journée, ainsi que les documents partagés lors des ateliers.

Climat et l'initiative ACT

Picto éolienne - Agence LUCIE

Biodiversité

Picto arbre - Agence LUCIE

Sobriété Numérique

Picto hommes et femmes - Agence LUCIE

Entreprise à mission

Les replays de la Convention LUCIE 2021

Le replay de la matinée

Le replay de la matinée avec au programme, les actualités de l’Agence LUCIE, l’intervention de Valérie Masson Delmotte, la table ronde sur le climat et celle sur la biodiversité enfin la présentation des projets de l’Agence LUCIE par Alan Fustec. 

Le replay de la clôture 

Le replay de la clôture de la journée par Mariella Morandi, conseillère Économie responsable auprès de la Secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable

Les grandes annonces de la Convention LUCIE 2021

Pour LUCIE, la Convention est également le moment idéal pour faire le bilan de l’année passée et partager ses projets

Première grande nouvelle, fin 2021 la Communauté LUCIE compte plus de 950 membres, prochaine étape courant 2022 : les 1000 ! L’équipe LUCIE s’est également renforcée en 2022 avec l’arrivée de Charline Prudent comme formatrice et auditrice RSE, d’Adèle Poujol comme chargée de développement et tout récemment de Gabrielle Gengoul pour accompagner la montée en puissance du Centre de Formation LUCIE (CFL). Avec plus de 25 formations pour accompagner la transition des organisations, le CFL a d’ailleurs connu d’excellents résultats en 2021 (plus de 100 sessions organisées) et l’obtention de la certification Qualiopi.

Pour LUCIE, 2021 c’est aussi le lancement du 1er label RSE territorial : Bretagne 26000. S’appuyant sur la raison d’être du réseau Produit en Bretagne, ce label est aligné sur l’ISO 26000 avec un volet d’engagements territoriaux. Il est destiné aux plus de 400 entreprises adhérentes de Produit en Bretagne. Pour commencer, une première promotion de 10 entreprises débute actuellement le processus de labellisation.

En 2021, l’Agence LUCIE, l’INR et France IT s’unissent pour proposer un unique label pour valoriser les entreprises qui s’engagent pour un numérique plus sobre, éthique et inclusif. Le label NR propose désormais deux niveaux et un référentiel unique, mieux structuré qui s’adapte à toutes les organisations, en particulier aux ESN et aux collectivités.

En 2021, l’Agence LUCIE a développé de nouveaux partenariats, notamment avec MAIF pour proposer un parcours RSE pour les TPE et PME et avec France Qualité pour promouvoir, accompagner et reconnaître les engagements et pratiques RSE des entreprises.

Alan Fustec a également présenté la stratégie de l’Agence LUCIE à l’horizon 2025 avec :

  • Un objectif de 3000 membres dans la communauté en 2025 dont 2000 en France ;
  • Des labels disponibles dans 2 ou 3 pays européens ;
  • Un grand programme de communication dès 2022 afin d’accroître la notoriété de LUCIE et de sa Communauté ;
  • Le lancement des labels LUCIE Impact et LUCIE Positive, deux labels à destination des organisations dont les activités s’inscrivent dans le respect des limites planétaires ;
  • Une montée en puissance d’Alurso pour intégrer des représentants de la Communauté LUCIE au coeur de la gouvernance de l’Agence LUCIE ;
  • Le développement de LUCIE Faire, la base de données de bonnes pratiques RSE.

La table ronde sur le climat : comment accélérer la trajectoire bas carbone ?

On parle encore du pourquoi alors qu’on devrait parler du comment ! Fabrice Bonnifet, Président du C3D

Pour Fabrice Bonnifet, les entreprises vont devoir faire des choix difficiles et transformer en profondeur leurs activités pour intégrer l’enjeu climatique.

Les organisations doivent développer de nouveaux modèles économiques non-écocides, comme l’économie de la fonctionnalité : il ne faut plus vendre des produits mais des usages pour allonger la durée de vie et baisser l’intensité CO2 de chaque unité.

Il faut réhabiliter des comportements de sobriété : « Nous vivons dans une civilisation de fausse abondance, on vit à crédit sur les ressources de la planète au détriment des générations futures »

Anne-Marie Ducroux, fondatrice de Au Nom Du Vivant et ex-directrice de la commission environnement du CESE rappelle que la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) est très imparfaite et insuffisante. Bien qu’insuffisante, la France n’arrive pas à atteindre les objectifs fixés par la SNBC.

Le problème : chacun mène sa stratégie de son côté (l’Etat, les entreprises, les  collectivités). Il faut se coordonner pour un meilleur résultat.

Il faut construire un système pour passer d’une juxtaposition de stratégies à une stratégie unique à laquelle chacun prend part et où tous les acteurs vont dans le même sens.

Pour répondre à cet enjeu, The Shift Project construit un Plan de Tranformation de l’Economie Française (PTEF), qui vise à proposer des solutions pragmatiques pour décarboner l’économie en favorisant la résilience et l’emploi.

Pour Nicolas Raillard « Il faut tenter de réduire la sensibilité de l’économie française aux différents chocs pour tendre vers une société plus résiliente, notamment face aux conséquences du réchauffement climatique.

Chacun doit se demander : A quoi vont servir mes compétences demain dans la transition ?

Hadrien Hainault de I4CE rappelle que les investissements en faveur de la transition écologique ont été suspendus et bousculés par la crise COVID. « Les investissements connaissent un rebond mais sont insuffisants, il manque encore une quinzaine de milliards d’euros pour financer la transition »

Pour répondre à l’enjeu climatique, il faut un « Tsunami réglementaire ».

« Notre institut (I4CE) invite les candidats à la présidentielle à définir un budget pour le climat sur le long terme » : il est important pour les acteurs économiques de pouvoir anticiper les actions de l’Etat, afin qu’eux même puisse contribuer à financer la transition sur le long-terme.

Table ronde : comment concilier développement économique et préservation de la biodiversité ?

Animée par Vanessa Logerais, cette table-ronde ne s’attarde pas sur les constats mis en lumière par les travaux de l’IPBES et la 6ème extinction de masse que nous vivons actuellement.

Selon Véronique Dham, membre du groupe d’experts de l’IPBES et fondatrice de Biodiv Corp, si le retard est phénoménal par rapport au réchauffement climatique, il l’est encore plus sur la biodiversité. Malheureusement, on assiste parfois à une compétition entre le sujet climat et biodiversité, or ces deux sujets sont phénoménalement liés.

Au coeur de l’accompagnement des entreprises sur le sujet de la biodiversité, Véronique Dham rappelle que le terme biodiversité reste souvent flou et mal intégré aux démarches RSE. De plus contrairement au climat, nous avons des impacts sur la biodiversité tout en étant extrêmement dépendants des services qu’elle nous rend. Cette dépendance amène certains secteurs d’activité à prendre des mesures sur le sujet.

« La loi fait souvent avancer les choses … il existe une loi sur la biodiversité qui existe depuis 6 ans, très peu connue des entreprises ». Elle concerne les impacts indirects que l’on a sur le territoire.

Comme pour le scope 3 du climat, « le lien entre économie et biodiversité se fait sur l’ensemble de la chaîne de valeur ». C’est pourquoi un diagnostic est essentiel pour permettre à l’entreprise de comprendre ses liens avec la biodiversité.

Antoine Cadi, directeur de la recherche et de l’innovation du CDC Biodiversité a ensuite présenté le Global Biodiversity Score, un outil similaire à ceux du climat, qui permet à une organisation de mesurer leur empreinte biodiversité.

Alors que plus de la moitié du PIB mondial repose sur les services qu’elle nous rend, préserver la biodiversité n’est pas suffisant, l’ensemble des acteurs économiques doivent se mobiliser pour restaurer la diversité biologique.

4 ateliers pour passer à l’action

Picto éolienne - Agence LUCIE

Atelier pour mesurer son impact sur la Biodiversité

La biodiversité, c’est la vie ! Nos sociétés et nos économies dépendent des écosystèmes et des services qu’ils nous rendent au quotidien. Si les entreprises prennent de plus en plus en compte l’impact de leurs activités sur l’environnement, la biodiversité reste un sujet complexe, encore peu intégré dans les stratégies RSE.

Cet atelier, animé par Véronique Dham, a pour objectif de vous aider à identifier votre niveau de dépendance et d’impact vis-à-vis de la biodiversité. Une première étape essentielle pour construire son plan d’action pour préserver la biodiversité.

Picto hommes et femmes - Agence LUCIE

Atelier sur l’entreprise à mission : comment passer de la mission à l’impact ?

Plusieurs labellisés LUCIE ont rejoint la communauté des entreprises à mission, comme RESTORIA, société de restauration collective créée en 1970 ! Lors de cet atelier, découvrez le témoignage passionnant de Laetitia Desvignes qui vous partagera le parcours de RESTORIA pour devenir une société à mission. 

A travers le retour d’expérience de RESTORIA, découvrez comment passer de la mission à l’impact. Comment définir son tableau de bord à impact, constituer son comité de parties prenantes ou encore diffuser la mission en interne, au coeur de tous les métiers de l’entreprise ?

Atelier pour engager une stratégie bas carbone avec l’initiative ACT

 

ACT est une méthode développée par l’ADEME et le CDP pour s’engager dans une démarche d’amélioration continue qui transforme le modèle économique pour le rendre compatible avec les enjeux climatiques. Lors de cet atelier, Baker Tilly STREGO et Goodwill-management, deux labellisés LUCIE 26000 experts des stratégies bas carbone vous expliquent les 5 étapes de la méthode ACT pour s’engager dans une trajectoire compatible avec les Accords de Paris.

Picto arbre - Agence LUCIE

Atelier pour adopter une sobriété numérique

 

Le numérique a transformé en profondeur l’entreprise et nos modes de vie. Si le numérique est la source de grands progrès, son accélération est préoccupante. Le numérique est responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation des usages se traduira par un doublement de cette empreinte carbone d’ici 2025. Toutes les organisations ont un rôle à jouer pour contribuer à un numérique plus sobre et plus responsable.

Lors de cet atelier, Rémy Marrone, chef de projet de l’Institut du Numérique Responsable vous partage des outils pour mesurer l’impact du numérique et des bonnes pratiques pour un numérique responsable en entreprise.

Le programme détaillé de la Convention LUCIE

[#TABLES RONDES]

9h30 – 9h45 Bienvenue dans l’univers LUCIE

9h45 – 10h Introduction par Valérie Masson Delmotte, co-présidente du groupe n°1 du GIEC

10h – 10h50 Table ronde : comment accélérer la trajectoire bas carbone ?

  • Fabrice Bonnifet, président du C3D
  • Anne-Marie Ducroux, membre du CESE et du directoire de la Convention Citoyenne pour le Climat
  • Nicolas Raillard,  The Shift Project
  • Hadrien Hainault, chef de projet – investissment climat – I4CE
  • Sandrine Maisano, Comité 21

10h50 – 11h Témoignage de Lunii, labellisé LUCIE 26000

11h – 11h50 Table ronde : comment concilier développement économique et préservation de la biodiversité ?

  • Maud Lelièvre, vice présidente du comité français de l’UICN et représentante des Eco-maires
  • Antoine Cadi, CDC Biodiversité
  • Véronique Dham, fondatrice de Biodiv Corp
  • Vanessa Logerais, fondatrice de Parangone et animatrice de la table ronde

11h50 – 12h Témoignage de Barjane, labellisé LUCIE 26000

12h – 12h30 Conclusion de la matinée par l’Agence LUCIE

[#Pause déjeuner]

[#ATELIERS #INTELLIGENCE COLLECTIVE]

14h – 16h30 Durant l’après-midi, LUCIE vous propose 2 ateliers au choix pour passer à l’action

  • Atelier – Adopter une trajectoire bas carbone avec l’initiative ACT
  • Atelier – Biodiversité
  • Atelier – Devenir une entreprise à mission
  • Atelier – Sobriété numérique avec l’Institut du Numérique Responsable

17h – 17h30 Clôture de la journée par Olivia Grégoire (ou ses représentants)

Des intervenants inspirants

Valérie Masson Delmotte

Valérie Masson Delmotte

Paléoclimatologue, co-présidente du groupe n°1 du GIEC

Fabrice Bonnifet

Fabrice Bonnifet

Président du C3D

Maud Lelièvre

Maud Lelièvre

Présidente du comité français de l’UICN et Conseillère régionale de l'UICN.

Antoine Cadi

Antoine Cadi

Directeur de la Recherche et de l’Innovation – CDC Biodiversité

Anne Marie Ducroux

Anne Marie Ducroux

Fondatrice Au Nom Du Vivant - Ex-Directrice de la Commission Environnement du CESE

Véronique Dham

Véronique Dham

Experte biodiversité - Présidente et fondatrice de Biodiv'Corp

Hadrien Hainaut

Hadrien Hainaut

Chef de projet - Investissement Climat

Sandrine Maisano

Sandrine Maisano

Experte en RSE (éducation, conseil et formation), Vice présidente du Comite 21, Conseillère de La main à la pâte

Vanessa Logerais

Vanessa Logerais

Fondatrice Parangone

Rémy Marrone

Rémy Marrone

Directeur de projet - Institut du Numérique Responsable

Alan Fustec

Alan Fustec

Président de l'Agence LUCIE

Olivia Grégoire

Olivia Grégoire

Secrétaire d'Etat chargée de l'Economie Sociale Solidaire et Responsable

Nicolas Raillard

Nicolas Raillard

Chef de projet - The Shift Project

Anaïs Kasbach

Anaïs Kasbach

Responsable Développement Durable - Lunii

Mathilde Bes de Berc

Mathilde Bes de Berc

Chargée de projets RSE - Barjane

Laetitia Desvignes

Laetitia Desvignes

Ambassadrice RSE - RESTORIA

Tiphaine Sargentini

Tiphaine Sargentini

Chef de projet - Goodwill-management

Enzo Bourhis

Enzo Bourhis

Responsable de missions RSE - Baker Tilly STREGO

Informations pratiques

R

Le lieu de la Convention LUCIE

La Cité Universitaire internationale de Paris
17 et 23 , Boulevard Jourdan, 75014 Paris

R

Accès en transport en commun

RER B Cité Universitaire
T 3a Cité Universitaire
T 3a Montsouris
T 3a Stade Charlety
RER B Gentilly

R

Les stations Velib'

Velib’ Station n° 14015
Velib’ Station n° 14014

R

Plateforme de covoiturage et parking

La plateforme de covoiturage dédiée à l’événement

Zenpark – Parking Paris – Porte d’Orléans – Montsouris
68, boulevard Jourdan, 74014 Paris

convention lucie

Contactez-nous

1 + 12 =

Newsletter

Restons connectés