En novembre, l’Agence LUCIE accueille deux nouvelles lucioles en CDI : Amina Lahmar, chargée de la gestion de communauté et Sophie Spyridakis, formatrice auditrice.

L’interview de Amina Lahmar

Photo Lucie Lemele - Agence LUCIE

Quelle est la particularité de ton parcours ?

J’ai une formation de journalisme et en transformation et stratégie digitale.

As-tu une anecdote à nous partager ?

Quand j’étais étudiante, j’ai fait de la figuration dans un film, j’ai glissé sur câble, et je me suis cognée la tête à un rocher pour décorer la rue. Du coup je me suis fait un trauma crânien pas très grave, et la scène qu’on a tournée n’est jamais sortie. Mais c’est pas grave, parce que le repas était compris et j’ai bien rigolé. Et j’ai été payée.

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre l’aventure LUCIE ?

Pour les valeurs, les missions et l’équipe !

Selon toi, quel est le truc le plus cool chez LUCIE ?

En vrai, tout le monde est sympa et on mange ensemble. On s’y sent bien.

    Dans tes rêves les plus fous, quelle entreprise ou organisation rejoint la Communauté LUCIE ?

    Des gens qui ont de l’influence et à qui on pense pas trop :  des groupes de KPOP, des créateurs de contenu, et d’autres industries de la pop culture.

    Dans ta vie privée, comment se traduit ton engagement pour le développement durable ?

    J’essaye de faire au mieux avec des petits gestes : mettre mes compétences au service d’une mission de soutenabilité, réutiliser les sacs de congélation (comme les grand-mères, jeter le moins possible mes vêtements, essayer de ne pas gaspiller la nourriture…

     

    Quelle est ta devise ? Ta philosophie ? Ta citation préférée ?

    Comme Amel Bent, je n’en ai qu’une, être acceptée comme je suis. Sinon je dis souvent « petit à petit l’oiseau fait son nid » et d’autres expressions d’un autre temps.

     

      Ton emoji préféré ?

      Skull Emoji [Free Download IOS Emojis] | Emoji Island pour le côté dramatique etredemoji red heart redheart emoji sticker by @o__pics  parce que l’Amour.

      L’interview de Sophie Spyridakis

      Photo Manon Richard - Agence LUCIE

      Quelle est la particularité de ton parcours ?

      Particularité de mon parcours : j’ai un parcours en apparence « dispersé » mais finalement toujours marqué par la transmission : enseignante, traductrice, je coche aussi les cases journalisme, commerce et événementiel.

      As-tu une anecdote à nous partager ?

      « la vérité sort de la bouche des enfants » : lors de mes séjours en Grèce, j’ai travaillé quelques années de suite pour un festival de vulgarisation scientifique, à Athènes.

      Grâce à la contribution d’un pépiniériste important, nous avions monté un jardin éphémère sous forme de labyrinthe avec des énigmes à résoudre sur les plantes présentes. L’événement avait lieu sur l’une des places les plus fréquentées de la capitale.

      Beaucoup d’enfants devaient y venir, et nous y avions donc invité une artiste pour animer un atelier de dessin.C’était à Pâques. Il faisait beau mais froid et le vent soufflait très fort. À un moment donné, la tenture nous abritant menaçant d’être emportée, toute l’équipe s’y est mise pour la retenir. Une fillette de 4-5 ans, un pot de marjolaine à la main, m’a regardée (agrippée à un pic!) et m’a dit avec aplomb : « vous avez besoin d’aide mais les plantes encore plus » et elle est allée la mettre à l’abri. On a tous bien ri en nous disant qu’on était peu de choses mais que la relève était assurée 🙂

      Pourquoi as-tu choisi de rejoindre l’aventure LUCIE ?

      Parce que, entourée de scientifiques sensibles à l’environnement depuis mon plus jeune âge, je suis sensible à la RSE.

      Selon toi, quel est le truc le plus cool chez LUCIE ?

      L’atmosphère. Ça turbine mais ça rigole bien dès qu’il s’agit de décompresser.

       

      Dans tes rêves les plus fous, quelle entreprise ou organisation rejoint la Communauté LUCIE ?

      Le Medef convie Alan à convertir tous ses dirigeants à la RSE et finance Lucie (sans contrepartie! 😁) qui obtient une levée de fonds internationale et convertit à son tour l’OMC (organisation mondiale du commerce) à coups de lobbying vertueux… Tout ça en trois ans, parce que quatre, c’est trop long 😁

       

      Dans ta vie privée, comment se traduit ton engagement pour le développement durable ?

      Prendre le train plutôt que l’avion ou le bus et si la nécessité de voler s’impose comme pour aller en Grèce voir ma famille et mes amis, éviter les escales.

      Quelle est ta devise ? Ta philosophie ? Ta citation préférée ?

      Je n’ai pas de devise particulière si ce n’est que, autant dans ma vie privée que professionnelle, une flamme ne peut continuer à briller que si le désir de l’attiser existe…

      Ton emoji préféré ?

        Le 🙂 Visage Avec Un Léger Sourire Emoji

      Barre latérale